Farsi (FA)

Lingua farsi

Language family: IRANIENNE, INDO-EUROPÉENNE

Alphabet: ARABE (modifié)

Farsi

Le farsi ou persan avec ses dialectes  dari (Afghanistan) tadjik (Asie centrale), est la langue officielle de l’Iran, du Tadjikistan et de l’Afghanistan. Il est également parlé en Ouzbékistan. Il est parlé par plus de 75 millions de personnes, et appartient à la famille des langues indo-européennes.

C’est d’abord l’écriture cunéiforme qui a été utilisée pour représenter le farsi. Au cours des siècles, plusieurs alphabets ont été utilisés, mais, à la suite de la conversion de la Perse à l’Islam, le persan moderne utilise une version modifiée de l’alphabet arabe. Avant l’invasion arabe, le persan (à l’époque moyen perse) utilisait deux alphabets : une version modifiée de l’alphabet araméen et un alphabet appelé dîndapirak.

Le système d’écriture du persan moderne (farsi), également connu sous le nom de farsi-arabe, se sert encore de l’alphabet arabe, avec un ajout de quatre lettres, pour un total de 32 caractères. En farsi, les mots se lisent de droite à gauche, alors que les chiffres, qui ressemblent aux chiffres arabes, se lisent de gauche à droite, ce qui en fait ainsi une langue bidirectionnelle. Comme dans l’arabe écrit, le farsi n’utilise pas de majuscules, et la plupart des lettres sont écrites en style cursif.

Il convient toutefois de se souvenir que, même si elles partagent le même alphabet, le farsi et l’arabe sont deux langues très différentes appartenant à deux familles distinctes, et dont la phonologie et la grammaire diffèrent absolument.

La langue farsi utilise également les signes vocaliques de l’écriture arabe, même si certains sont prononcés différemment. En outre, la prononciation de beaucoup de mots persans avec un radical arabe est différente de celle du mot arabe original.

La langue farsi contient de nombreux mots étrangers issus de l’arabe et du turc et, dans une moindre mesure, du français et de l’anglais.

La typologie linguistique suit l’ordre sujet-objet-verbe.

FAQ
Lorsqu’on traduit en farsi, faut-il translittérer les noms propres et les sigles ?
Dans de nombreux cas, il est préférable de translittérer les noms propres (p.ex. les noms de personnes) en farsi, c’est-à-dire, reproduire le son du nom dans sa langue originale en utilisant les caractères de l’alphabet les plus adaptés. Dans d’autres cas, par exemple pour les sigles ou les noms de marques commerciales, il est préférable de les laisser tels quels.

Existe-t-il une différence en farsi entre majuscules et minuscules ?
Non, les majuscules n’existent pas.

Utilise-t-on les caractères italiques et gras en farsi ?
Normalement, l’italique n’est pas utilisé. Certains cas spécifiques peuvent l’exiger, mais il s’agit alors de la liaison des caractères (qui simule une écriture manuscrite) et non l’inclinaison. Le gras est utilisé, et grâce à l’amélioration continue des programmes de vidéo écriture en arabe, il n’est plus nécessaire de changer de police de caractères.

Le farsi s’écrit-il uniquement de droite à gauche, ou bien existe-t-il d’autres sens ?
Le farsi est une langue bidirectionnelle : les mots s’écrivent et se lisent uniquement de droite à gauche. Pour autant, si des mots en caractères latins, ou des chiffres, sont insérés dans le corps du texte, ils sont alors normalement placés de gauche à droite.

En farsi, y a-t-il des règles pour la coupure des syllabes ?
Non, la coupure des syllabes n’existe pas en farsi et elle est impossible à effectuer. L’écriture sur ordinateur prévoit que les signes représentant les lettres puissent s’étirer jusqu’à la bonne longueur, plutôt que d’utiliser la syllabation pour couper les mots.

Farsi (FA) ultima modifica: 2015-06-05T08:00:28+02:00 da interlanguage.it