Coréen (KO)

Lingua coreana

Language family: ALTAÏQUE

Alphabet: HANGEUL

coréen

Le coréen est principalement parlé en Corée du Nord et en Corée du Sud, mais dans 18 autres pays également par environ 78 millions de personnes.

C’est une langue très ancienne, connue en Corée depuis plus de 2 000 ans.

Après une longue période durant laquelle la langue s’écrivait avec trois différents alphabets, le coréen utilise à partir du XVe siècle une écriture qui lui est propre, le hangeul.

Aujourd’hui encore, la classification de la langue coréenne est matière à controverse. Toutefois, pour la plupart des chercheurs, le coréen appartient au groupe des langues altaïques.

L’hypothèse d’une parenté avec le japonais a longtemps été avancée. Le coréen partage avec lui de nombreux traits du point de vue structurel et grammatical (même s’il ne subsiste pratiquement aucune ressemblance lexicale). Cette parenté linguistique est niée en partie à cause des relations historiquement difficiles entre les deux nations, tant et si bien qu’après l’occupation japonaise de la Corée, les emprunts lexicaux encore présents dans la langue coréenne ont quasiment disparu.

La thèse du spécialiste allemand du coréen, Andre Eckardt, selon laquelle la langue coréenne serait apparentée aux langues indo-européennes, n’est aujourd’hui plus admise par la plupart des chercheurs.

Une parenté avec le chinois est également à exclure, étant donné que le coréen n’a aucun trait en commun avec les langues du groupe sino-tibétain. Les mots sino-coréens écrits avec les caractères chinois sont en effet des emprunts entrés en usage à la suite des rapports culturels étroits existants avec la Chine, sans qu’il puisse pour autant exister des liens de parenté entre les deux langues. Il est toutefois avéré que 70 % du vocabulaire coréen est issu du chinois. Sur le plan lexical, on remarque en outre des emprunts à l’anglais, notamment en Corée du Sud, et de rares emprunts à l’allemand.

Le coréen est aujourd’hui une langue unitaire, qui ne présente aucune variété régionale. C’est une langue agglutinante. Elle a pour principales caractéristiques les règles rigides en matière de morphologie verbale et les suffixes honorifiques. En fonction des actes linguistiques utilisés et de la valeur topologique, le verbe comme le substantif peuvent être morphologiquement marqués à l’intérieur d’une phrase par l’ajout de préfixe, suffixes et infixes pour les verbes, et de postpositions pour les substantifs.

Les verbes coréens se divisent en deux groupes principaux : les verbes d’action, qui décrivent des activités en cours de réalisation, et les verbes de qualité, qui caractérisent des propriétés ou des conditions, et, par conséquent, la fonction de l’adjectif.

Le système coréen des degrés de politesse est plutôt complexe. En effet, le verbe coréen décrit le contexte social de la communication à travers plusieurs formes. À cet effet, les formules de politesse occupent une position déterminante en fonction des relations entre le locuteur et l’auditeur, ou bien en fonction du sujet de la phrase. En principe, le degré de connaissance entre les interlocuteurs n’a guère d’importance dans le choix de la formule de politesse. Le nivellement et la dévalorisation en cours de ces formules suivent les changements opérés dans la structure sociale.

Les substantifs coréens n’ont globalement ni genre, ni nombre ni cas. Toutefois, en fonction des besoins, on peut ajouter une marque grammaticale correspondante en tant que préposition.

FAQ

Est-ce qu’il est possible d’écrire en coréen avec un ordinateur doté d’un système d’exploitation dans une langue occidentale ?

Oui, c’est possible grâce au système IME (Input Method Editor), un programme qui permet aux utilisateurs d’écrire des caractères complexes (comme pour le japonais, le chinois, etc.) en utilisant un ordinateur avec un système d’exploitation en langue occidentale et un clavier occidental standard. Le terme IME est généralement utilisé dans le contexte de Microsoft Windows. Les autres systèmes d’exploitation peuvent utiliser des acronymes différents, comme Input Method pour Mac OS, FEP pour MS-DOS, ou XIM pour X Window System.

Un fichier en coréen au format .docx pour Windows est-il également lisible sous Mac ?

Oui, mais uniquement à partir du système d’exploitation Mac OS X – Word 2014, et uniquement si les polices de système sont correctement installées. Pour ce qui est de l’utilisation d’autres programmes, il faut vérifier la compatibilité de temps à autre, dans la mesure où elle dépend du type de programme, de la version et des polices utilisés.

Dans quel sens s’écrit le coréen ?

Le coréen peut s’écrire horizontalement (de gauche à droite) ou verticalement, mais, dans ce cas, on change de sens et l’on procède de droite à gauche.

Existe-t-il une différence en coréen entre majuscules et minuscules ?

Non, les majuscules n’existent pas.

Coréen (KO) ultima modifica: 2014-09-05T08:00:46+02:00 da interlanguage.it