Localisation des logiciels

Si votre entreprise doit localiser un logiciel, vous êtes au bon endroit : interlanguage est en mesure de localiser des textes de diverses natures, dont logiciels, sites Internet, supports audio et vidéo.

La localisation consiste à adapter un produit, dans ce cas logiciel, au contexte linguistique et culturel du marché cible.

En effet, le produit est créé sur un marché spécifique, mais pour le rendre exportable, il est indispensable de veiller, depuis son étude de projet déjà, à supprimer les références et les composants liés à la culture et aux habitudes du marché local. Cette première étape est appelée internationalisation, et elle est réalisée par les développeurs du produit. Les traducteurs, quant à eux, doivent non seulement traduire , mais aussi adapter les expressions, les conventions locales, comme la devise, l’unité de mesure, la date, les titres, ou les symboles et les images, pour donner au texte cible la même clarté et la même efficacité que le texte source. Par exemple, des symboles d’usage courant dans certains pays pourraient très bien avoir, dans d’autres pays, des connotations totalement différentes, voire même outrageantes. Outre ces éléments, il faut aussi tenir compte des différences au niveau des pratiques légales et des réglementations.

Le service de localisation de logiciels englobe la traduction, si possible dans l’ordre, des éléments suivants :

  • les chaînes du logiciel
  • la documentation
  • les rubriques d’aide

Les chaînes du logiciel comportent des difficultés de traduction, parce qu’il s’agit de phrases courtes, sans aucun contexte, avec un sens souvent ambigu et des limites de caractères à respecter. Le projet doit être confié à une équipe experte formée de traducteurs, réviseurs et chefs de projet. Sa gestion repose sur des outils de traduction assistée (TAO) et sur des glossaires spécifiques, dans le but de garantir l’uniformité lexicale et terminologique. À la fin de la traduction, les contenus traduits doivent être compilés pour procéder à une vérification minutieuse des textes visualisés. Cette vérification peut être faite par le client, par le responsable du marché cible ou par interlanguage. .

Après le travail sur le logiciel, il faut acquérir et élaborer les pages-écrans qui doivent être intégrées dans la documentation (manuels utilisateur, notices d’installation, etc.). C’est seulement maintenant qu’il est préférable de passer à la traduction des manuels, en faisant attention à respecter l’uniformité terminologique par rapport aux pages-écrans figurant dans cette documentation. 

Après la documentation, il faut compiler les rubriques d’aide de la même façon.

Le projet de localisation d’un logiciel se termine par un test fonctionnel de tous les composants pour vérifier la mise en forme, les mots-clés, les références croisées et la conformité du contexte.


Demandez des informations ou un devis

Localisation des logiciels ultima modifica: 2016-06-20T11:56:27+00:00 da interlanguage.it